Share
Social
# Mutualité Française Isère

“Le Hameau” initie le premier Dispositif Auto-Régulation

"Le Hameau" initie le premier Dispositif Auto-Régulation pour accompagner les enfants autistes
« Nous faisons en sorte que ces enfants que nous accueillons ne se sentent pas exclus ou rejetés, comme c’est souvent le cas pour ces élèves. D’où le caractère inclusif de ce dispositif. »
Ces mots de Maxime Clier, éducateur spécialisé au sein de l’École Primaire Élisée Chatin à Grenoble, résument bien l’esprit du « Dispositif d’Autorégulation » (D.A.R.), mis en place récemment dans cet établissement scolaire.

Le principe de l’« autorégulation » est le suivant :
Une équipe médico-sociale accompagne des enfants atteints de Troubles du Neuro Développement – comme l’autisme – à réguler leurs pensées, leurs émotions, leur comportement, afin qu’ils acquièrent peu à peu une certaine autonomie. Ces élèves doivent vivre une scolarité qui, malgré leur handicap, doit être inclusive.
Ce dispositif, le tout premier implanté en Isère, est le fruit d’un partenariat entre l’A.R.S. (Agence de Santé Régionale Rhône-Alpes), L’Éducation Nationale et la Ville de Grenoble. Créé sous la tutelle de la Mutualité Française Isère à travers l’IME Le Hameau, il répond, précise Justine Castelli, également éducatrice spécialisée, à « une double logique, à la fois académique et psychosociale » : que ces enfants puissent effectuer leur scolarité en milieu ordinaire, et faire que leur différence ne soit un frein ni à leur éducation, ni à leurs interactions quotidiennes avec leurs camarades.

Ce dispositif de l’Éducation Nationale, est rendu possible grâce à l’équipe pluridisciplinaire dirigée par Émilie Baup, Cheffe de Service au Hameau et dont font partie, Camille Munos, neuropsychologue à 30%, Justine Castelli et Maxime Clier, à temps plein.

De plus, une enseignante non spécialisée, mise à disposition par l’Éducation Nationale, exerce au sein du D.A.R. Il s'agit de Virginie Gys qui s’est portée volontaire pour être partie prenante du projet et a dû, comme la réglementation officielle le préconise, suivre des journées de « Formation à l’Autorégulation » avec toute l’équipe du D.A.R., mais aussi toute l’équipe pédagogique de l’école Elisée Chatin.