Share
A la une
# Mutualité Française Isère
Personnes Agées

Des bénévoles dans les EHPAD

Cet été au mois d’août s’est concrétisé un beau projet de partage entre le PHIJ et l’Ehpad Vigny-Musset de la Mutualité Française Isère. Sorte de passerelle expérimentale inédite réunissant des résidents de l’établissement pour personnes âgées dépendantes et des jeunes bénévoles des FTJ des Îles et des Écrins. A la clé, une campagne de communication réussie, quatre candidatures, dont deux retenues pour tisser du lien, échanger, découvrir, et participer à une action humaine bienveillante.

« En effet, nous sommes vraiment satisfaites, ont confirmé Sylvie Leckien, animatrice à Vigny-Musset et Béatrice Rothan, coordinatrice santé au PHIJ. Car l’idée était de faire une alliance commune, institutionnelle, organisationnelle et fonctionnelle. Mais aussi de recruter des volontaires bénévoles comme Hilda Oussene des Écrins et Aboubacar Diallo des Îles ».

Ils ont offert une heure de leur temps libre !

 
Ainsi les deux jeunes gens ont débuté leur mission bénévole le 3 août dernier à raison d’une heure quotidienne. « De 10h à 11h par le biais de petites activités de jeux en groupe réunissant trois à cinq résidents pour échanger et faire connaissance », nous a confié l’animatrice de l’Ehpad
 

Je serai volontaire l’année prochaine et j’espère que nous serons plus nombreux !

Aboubacar était ravi, Hilda aussi, même si cette dernière plutôt timide a dû faire preuve d’un véritable effort pour être force de propositions. Car elle échangeait avec une personne âgée souffrant d’un trouble auditif et visuel.

Pour Sylvie Leckien et Béatrice Rothan, l’objectif n’était pas de voir les jeunes volontaires s’investir dans l’occupationnel « car nous savons le faire », mais plutôt de les voir s’investir dans le lien. Pour elles, il est plus important de discuter que de jouer à une partie de dames. Et puis le vieillissement n’est pas forcément synonyme d’handicap et « on peut encore  s’intéresser, partager et apprendre de nos aînés ».

Au final le bilan a été très positif. Les résidents étaient heureux de cette présence humaine, les jeunes volontaires contents d’avoir offert une heure de leur temps et l’alliance Ehpad, PHIJ et FTJ fut plus que jamais fonctionnelle et réussie.

Selon les protagonistes, cette belle action inédite pourrait se renouveler l’année prochaine et peut-être même devenir pérenne.